Aller au contenu

Atelier chant : un nouvel outil en orthophonie

08 janvier 2018
Orthophonie

En plaçant l’Homme et la bienveillance au centre de toutes leurs recherches, les équipes de la Villa Notre Dame sont dans une énergie permanente pour trouver les meilleures innovations technologiques mais aussi méthodologiques afn de proposer aux patients une rééducation adaptée aux besoins de chacun. C’est dans cette optique qu’un atelier chant a été imaginé et intégré dans le parcours de rééducation de certains d’entre eux.

Depuis le début de l’année, certains patients peuvent bénéfcier d’ateliers de chant dans le cadre de leur prise en charge. La concertation entre thérapeutes de l’établissement permet d’identifer les patients candidats à ce travail spécifque de la voix.

Les séances s’appuient sur une dynamique de groupe, l’échange entre patients et offrent à chacun un moment de plaisir. Ces ateliers ont un intérêt rééducatif pour :

  • Les patient dysarthriques : la voix chantée permet de travailler l’articulation, les différents paramètres vocaux (respiration, intensité vocale...).
  • Les patients aphasiques : dans certains types d’aphasie où l’expression est altérée, la voix chantée peut se révéler d’une grande aide. La TMR (Thérapie Mélodique et Rythmée) est une thérapie du langage qui s’appuie sur ce principe. La voix chantée tout comme l’effet du groupe peuvent également être bénéfque pour un patient apathique.
  • Les patients Parkinson ou sclérose en plaques.

Clavier et enceintes sont des accessoires indispensables au déroulement de l’atelier. Des exercices vocaux puis des chansons, choisies pour des raisons techniques répondant aux objectifs de rééducation, sont entonnées. Le groupe de 5 personnes se réunit 1 fois par semaine pendant 1 heure. L’orthophoniste qui anime ces séances pose pour chaque patient un bilan. Cette prise en charge rééducative égrènera plus de 150 séances par an.