Aller au contenu

Le défi sportif de Nadine Ansard

24 août 2018
Témoignage

Nadine Ansard, ancienne patiente de la Villa Notre Dame et en situation de handicap, s’est lancée un défi qu’elle a su relever : joindre les Sables d’Olonne à Saint-Gilles-Croix-de-Vie en alternant VTT et natation.

À la suite d’un accident de voiture en 1997, Nadine Ansard est opérée de la colonne vertébrale avec pose d’une prothèse discale et de disques vertébraux, ce qui lui permet un an plus tard de retrouver toutes ses capacités. Mais dix ans plus tard, des infections se manifestent qui l’obligent à séjourner à l’hôpital et se soigner avec des analgésiques forts. En 2013, elle rejoint la Villa Notre Dame et explique qu’elle a ressenti comme un déclic : elle demande le sevrage de la morphine, bénéficie du programme de réadaptation à l’effort et y découvre notamment les bienfaits de la balnéothérapie, du vélo ou encore de la sophrologie.

Après son séjour au centre, et malgré sa peur de l’eau, Nadine s’inscrit à des cours d’aquagym puis d’aquabuilding pour finalement rejoindre l’association Access Vie qui oeuvre à développer l’accessibilité sous toutes ses formes, notamment par l’éducation physique. Elle y rencontre Guillaume Bossard qui lui apprend à nager, allant même quelques années plus tard dans la mer et fait la connaissance d’Elisa Jorand, maître nageur, qui lui propose de l’épauler. Elles ont ensemble l’idée de partir des Sables-d’Olonne pour rejoindre Saint-Gilles, en alternant VTT et nage avec palmes. Malgré une fin de parcours épuisante de plusieurs kilomètres de nage face au vent, elles ont brillamment relevé ce défi le 19 août dernier.

Une rencontre entre Nadine Ansard et les patients de la Villa Notre Dame a été organisée. Elle est venue partager avec eux son histoire, son parcours en rééducation, ses ambitions sportives… Son objectif est de montrer les bienfaits d’une pratique sportive régulière dans un programme de récupération, ses effets positifs sur la santé physique et morale. L’engagement de Nadine prend part dans le Projet d’Accompagnement Individualisé à la Pratique Sportive (PAIPS) mis en place par la ville de Saint-Gilles, le Comité départemental olympique et sportif et d’autres intervenants. Caroline Ferré, médiatrice sportive, effectue dans ce cadre des permanences à la Villa Notre Dame pour rencontrer des personnes en situation de handicap et des personnes âgées afin de les sensibiliser à cette thématique.